événements

Le Ministre des Affaires étrangères participe à la réunion ministérielle du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité

Le Ministre des Affaires étrangères participe à la réunion ministérielle du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité

jeudi 15 octobre 2015
1:00 AM
Source : MFA

​Choukry affirme: l'Egypte était à la tête des pays africains ayantintégré un plan national pour mettre en œuvre la résolution

Le Ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry a assisté, le 13 octobre, à une réunion du Conseil de sécurité au niveau ministériel sur les femmes, la paix et la sécurité. La réunion a eu lieu dans le cadre de l'examen périodique du Conseil de la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité, publiée en 2000 sur les femmes, la paix et la sécurité.
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, le Conseiller Ahmed Abou Zeid, a indiqué que, dans son allocution devant le Conseil, le ministre Choukry a souligné que le rôle des femmes est central en temps de paix comme en temps de guerre, affirmant l'importance d'assurer la protection des femmes contre le risque de terrorisme dans les temps de paix, et non seulement en temps de guerre, puisque la menace du terrorisme n’est pas moins dangereuse et destructrice pour les femmes que les risques du conflit armé. En outre, il a signalé que l'Egypte a été parmi les premiers pays africains à mettre en œuvre la résolution 1325 du Conseil de sécurité, en établissant un plan national pour le suivi de la mise en œuvre de la résolution.
Le porte-parole a ajouté que Choukry a souligné que le Conseil de sécurité doit accorder plus d'attention à la situation des femmes dans les pays sous occupation étrangère. Il a également abordé le rôle important joué par le Centre du Caire pour la Résolution des conflits et le maintien de la paix en Afrique, qui a organisé de nombreux cours de formation sur les femmes et leur rôle dans le maintien de la paix. Choukry a également noté l'importance du respect de la souveraineté nationale des pays et de leur législation nationale quant à l'évaluation de la mesure dans laquelle les objectifs associés aux femmes, à la paix et à la sécurité sont atteints.