Nouvelles

Le ministère des affaires étrangères répond fermement à un rapport biaisé et non-objectif de la CNN à propos de la situation sécuritaire en Égypte

vendredi 14 août 2015
12:00 AM
 

Dans une réponse ferme et prompte de la part du ministère des Affaires étrangères sur le rapport publié par la CNN le jeudi 13 août concernant la situation sécuritaire en Egypte suite aux rapports sur le meurtre de l'otage croate, et qui a reflété une image qui manque des règles les plus élémentaires de l’objectivité et de l'impartialité, comme il contient des informations erronées et fausses, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, le conseiller Ahmed Abou Zeid, a affirmé dans un commentaire dont une copie a été envoyée àla CNN et publié sur le site Web du ministère et sur sa page sur le réseau social «Facebook», que le rapport prétend la propagation du chaos, du terrorisme et l'absence de l'autorité de l'Etat en Egypte, d’une façon qui appelle à l'ironie et qui est loin de toute objectivité, de professionnalisme et de sincérité.

 Ainsi, le commentaire du porte-parole du ministère des Affaires étrangères réfute l’intégralité du rapport du réseau disant que le Sinaï est une zone de non-droit, et que le gouvernement égyptien a manqué à ses promesses d’éliminer le terrorisme, allant jusqu’à dire que l'existence du soi-disant groupe terroriste Daech en Egypte est devenue la plus effective après celles en Irak et en Syrie, comme Abou Zeid a souligné que les zones où des opérations terroristes sont perpétrées dans le Sinaï ne dépassent pas les 5% de la superficie totale de la péninsule du Sinaï ; une zone complètement sûre et où les touristes étrangers jouissent de toutes formes de sécurité et de tranquillité dans ses lieux touristiques.

 Il a également souligné que le phénomène du terrorisme est un phénomène mondial, et que le fait que l'Egypte soit à l'avant-garde des pays combattant le terrorisme exigeait plutôt d’être mis en valeur par les médias occidentaux, et surtout par le réseau CNN à large diffusion, afin de souligner l'importance de soutenir les efforts égyptiens et la nécessité de se tenir aux côtés de l'Egypte au lieu de réduire la valeur des sacrifices et des efforts qu’elle déploie.

 Le porte-parole a en outre exprimé la surprise et la condamnation des tentatives d'exploiter l'enlèvement de l'otage croate à des fins de promouvoir une certaine absence de l'autorité de l'Etat en Egypte, tandis que de tels événements dans des sociétés occidentales n’ont pas été traités de la même logique, tels que l’incident de "Charlie Hebdo" en France et les bombardements de "Boston" aux États-Unis, comme l’on n'a à l'époque promu l'absence de l'autorité de l'Etat ni en France ni aux États-Unis, soulignant que l'attention internationale accordée à de tels événements ne devrait pas différencier entre les nationalités des victimes puisque la couleur du «sang» est la même chez toutes les races.

 Aussi, le commentaire du ministère des Affaires étrangères condamne fermement le laxisme de la communauté internationale et le manque de sérieux quant aux appels répétés de l'Egypte à la nécessité d'unifier et de coordonner les efforts internationaux de lutte anti-terroriste, et la nécessité de ne pas différencier entre les groupes terroristes, quels que soient leurs dénominations ou leurs lieux d'opération, citant l'exemple de la coalition internationale contre l’Etat Islamique, dont les efforts se limitent aux pratiques de ce groupe en Syrie et en Irak uniquement, au temps où la Libye souffre du terrorisme et l’on n’est même pas à la hauteur de le combattre.

 En conclusion, le ministère des Affaires étrangères a exprimé qu'il est regrettable que la CNN ait choisi de mettre en évidence la victime au lieu des auteurs du crime en ce moment critique, où l'Egypte est en confrontation à grande échelle contre le terrorisme à tous niveaux : officiel, populaire, intellectuel et religieux.