Ambassade d’Egypte
à Paris - France

Services consulaires

Go

France Bienvenue au site de l’Ambassade d’Egypte
à Paris - France Changer de pays

Nouvelles :
  • Il n'y a pas de données disponibles
  • Il n'y a pas de données disponibles

Le représentant permanent de l'Egypte auprès des Nations Unies exhorte le Conseil de sécurité à assumer sa responsabilité envers la protection des droits du peuple palestinien et la restauration de la situation dans les territoires palestiniens


28/01/2016

Le Représentant permanent de l'Égypte auprès des Nations Unies, l'Ambassadeur Amr Abou Atta, a prononcé le communiqué de l'Egypte devant la session du Conseil de sécurité au niveau ministériel sur le "Moyen-Orient" à laquelle a assisté le Secrétaire général des Nations Unies, dans lequel il a appelé le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités quant à la protection des droits du peuple palestinien, à corriger la situation dans les territoires palestiniens et à mettre un terme à l'occupation israélienne. Il a souligné qu'il est inacceptable que la Cause Palestinienne soit le seul sujet qui a duré sur l'agenda du Conseil de sécurité pour presque soixante-dix ans, depuis sa première réunion en 1946, sans trouver une solution juste à la question, terminer l'occupation israélienne des territoires palestiniens et mettre fin à la souffrance du peuple palestinien.

Le Représentant permanent de l'Égypte a également condamné dans sa déclaration le fait que les uns remettent en question le rôle de l'organisation internationale, sa neutralité et sa légitimité, et profitent de l'impasse survenue dans le processus de paix comme prétexte pour exiger la fin du rôle de l'Organisation et de ses organes, et critiquer les résolutions de la légitimité internationale, comme si les résolutions des Nations Unies qui protègent les droits entravent elles-mêmes le règlement pacifique, ce qui représente une confusion sans précédent dans les concepts et une disgrâce de la communauté internationale. Il a ajouté que les Nations Unies, avec tous ses organes, doit rester le gardien légitime des droits palestiniens inaliénables, et les a appelé à s'attacher à ce rôle afin que le peuple palestinien puisse récupérer ses droits usurpés.

L'Ambassadeur Amr Aboul Atta a indiqué que depuis la signature de l'accord d'Oslo nous n'avions connu que des expansions coloniales, la judaïsation de Jérusalem, la violation de ses lieux de culte saints, et la division de la terre palestinienne, le mur de séparation. Au lieu de condamner ces pratiques et chercher à rétablir les droits légitimes à leurs titulaires, certains ont recouru à dissoudre la question des territoires et du peuple palestiniens, transformant certains efforts internationaux visant à mettre fin à l'occupation, malheureusement, en des appels pour améliorer la situation des Palestiniens sous le fardeau de l'occupation.

Le communiqué de l'Egypte a expliqué que la solution à deux Etats selon l'initiative arabe de la paix n'est pas un slogan à épuiser politiquement, mais une nécessité inévitable pour réaliser la paix et la coexistence entre les peuples de la région, cela ne serait pas atteint avec l'affaiblissement systématique du partenaire de paix palestinien, la négligence des appels aux négociations, ou l'expansion des colonies et les décisions illégales d'annexion des territoires palestiniens.

L'Ambassadeur Aboul Atta a réaffirmé l'intention de l'Egypte à coopérer avec ses partenaires des membres du Conseil de sécurité pendant son mandat au Conseil pour chercher à ce que le Conseil de sécurité assume ses responsabilités en vue de mettre fin à l'occupation, applique la solution à deux Etats et fournit une protection internationale au peuple palestinien contre les pratiques auxquelles il est exposé.