Services consulaires

Go
Nouvelles :
  • Il n'y a pas de données disponibles
  • Il n'y a pas de données disponibles
Maison > Ministère > Nouvelles

Détails des Nouvelles

Ambassadeur Hisham Badr: l’Egypte est devenue un des dix plus grands pays fournisseurs de troupes aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, stipulant le fait que sa politique extérieure tient fortement à maintenir la paix et la sécurité en Afrique


07/09/2016

 

Les évènements de la quatorzième conférence annuelle de l'Association Africaine des centres de formations pour le maintien de la paix, ont commencé le 5 Septembre, avec la présence de l’Ambassadeur Hisham Badr, le ministre adjoint des relations multilatérales et de la sécurité internationale. Lors de laquelle, il a salué les efforts déployés par le Centre régional du Caire de la formation pour le règlement des conflits et le maintien de la paix en Afrique durant l’année dernière, où il a dirigé le fonctionnement de l’Association. Il a également exprimé sa confiance envers les efforts continus du centre du Cameroun EIFORCES pour le développement des travaux de l'association pour l’année prochaine.

Badr a souligné lors de son discours que l'Egypte est devenue un des dix  plus grands pays fournisseurs de troupes aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies, conformément au rapport périodique publié par le département de l'organisation des opérations de maintien de la paix, indiquant que l'Egypte a atteint la huitième place parmi les pays qui contribuent le plus à ces processus. L’Egypte a actuellement 3.100 militaires et policiers égyptiens dans neuf missions de maintien de la paix des Nations Unies, ce qui confirme l'efficacité du rôle égyptien au sein des Nations Unies, ainsi le fait que l'Egypte tient à renforcer la paix et la sécurité internationale au sein des pays africains en particulier, et son inlassable contribution dans le règlement des différends et des conflits du continent.

Il a souligné le soutien continu de l'Egypte pour tous les efforts d’activation des mécanismes de prévention des conflits et la résolution des différends, faisant nuance au rôle clé joué par l’Egypte depuis 2005 dans la gestion de la capacité régionale de l'Afrique du Nord, en accueillant le siège de la capacité, et l'une de ses bases administratives; ainsi que l’offre des programmes  de formation pour l’armée, la police et les employés civils des États membres de l'Institut du Caire, étant l'un des centres de formation les plus importants du continent.

Il a également indiqué que le maintien de la paix et de la sécurité dans le continent africain, à travers le partenariat efficace entre les Nations Unies et l'Union Africaine, est au sommet des priorités de l'Egypte.  Expliquant le rôle joué par l'Egypte durant la période de sa présidence du Conseil de sécurité - mai 2016 - dans la consolidation de la coopération entre les Nations Unies et l'Union africaine,  ce qui a été incorporé dans une discussion ouverte à propos des perspectives de coopération entre les deux organisations, ayant comme résultat  l'émission d'une déclaration présidentielle par le Conseil de coopération de sécurité de l'ONU accueillant cette coopération, ainsi que l’organisation de la dixième réunion consultative entre le Conseil de sécurité et le conseil de la paix de l'Union Africaine.

Badr a conclu son discours en invitant le public à réagir aux initiatives égyptiennes concernant l'achèvement de la paix et de la sécurité africaine, à travers le lancement du centre de médiation et de résolution des conflits émergent de l'Union Africaine, au lieu de la mise en place du Centre de l'Union africaine pour le développement et la reconstruction au cours de la phase post-conflit.


Autres pages
Haut