Services consulaires

Go
Nouvelles :
  • Il n'y a pas de données disponibles
  • Il n'y a pas de données disponibles
Maison > Ministre > Communiqués de Presse

Date : 
Source:

Le 10 juin 2010…

 

Le Ministre des Affaires Etrangères, Ahmed Aboul Gheit a affirmé l'intérêt de la poursuite de l’action  diplomatique pour une solution pacifique à la crise du dossier nucléaire iranien, de façon à permettre à la Communauté Internationale de s'assurer des intentions pacifiques de l'Iran dans ce domaine, et en même temps sans toucher le droit de tous les  pays quant au développement de leurs programmes nucléaires pacifiques selon les droits disposés aux conventions internationales auxquelles ils ont adhérés.

 

M. Aboul Gheit a déclaré lors de son commentaire sur l'adoption du Conseil de Sécurité International de la résolution 1929 qui impose de nouvelles sanctions à l'Iran, que les sanctions ne devraient pas constituer la seule option pour traiter la crise entre l'Iran et la Communauté Internationale, indiquant que les précédentes expériences quant aux sanctions ont toujours conduit à davantage  de  tension et de  confrontation, et que cette situation ne sert aucunement le règlement de la crise de façon pacifique.    

 

Le Ministre a affirmé la nécessité du prompt retour du Gouvernement Iranien, de l'ONU,  de   l'AIEA et de toutes les parties internationales concernées  aux négociations sérieuses et constructives pour une issue  pacifique à la crise tout en évitant l'escalade des sanctions, et pour épargner  la région les dangers  de  tension et de  confrontation lesquels affectent  négativement le processus  de la stabilité et du développement dont revendiquent tous les peuples de la région. 

 

M. Aboul Gheit a indiqué à cet égard l'initiative égyptienne, d’exempter le Moyen-Orient  d'armes de destruction massive et la résolution promulguée par la dernière Conférence du Suivi du Traité de Non Prolifération Nucléaire de tenir une Conférence Internationale en 2012 pour évacuer le Moyen-Orient des armes nucléaires, considérant que le succès de cette conférence, est l’approche principale pour préserver la stabilité régionale et l'élimination du fantôme de la menace nucléaire de la part de toute partie régionale au Moyen-Orient.   

 

Haut