Services consulaires

Go
Nouvelles :
  • Il n'y a pas de données disponibles
  • Il n'y a pas de données disponibles
Maison > Ministre > Le plus important nouvelles

Détails de nouvelles

Le Ministre des Affaires étrangères préside la délégation égyptienne à la conférence des donateurs pour la Syrie


04/02/2016

Le Ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry est arrivé à Londres le 3 février à la tête de la délégation égyptienne à la conférence des donateurs pour la Syrie, qui se tient sous les auspices du Royaume-Uni, de l'Allemagne, de la Norvège, du Koweït et de l'Organisation des Nations Unies.


Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, le conseiller Ahmed Abou Zeid, a déclaré que la participation égyptienne à la conférence des donateurs pour la Syrie affirme l'importance cruciale que l'Egypte accorde à la crise syrienne et le traitement de ses conséquences humanitaires, en particulier celles liées à la situation des réfugiés syriens.


Il a indiqué que la conférence prévoit une grande participation de haut-niveau de plus de 70 pays, et que la conférence vise à fournir environ 8 milliards de dollars pour répondre aux besoins humanitaires de la Syrie, dont cinq milliards de dollars pour 2016 et trois milliards en tant que financement de moyen terme pour 2017-2020.


Le porte-parole a ajouté que la délégation égyptienne examinera devant la conférence le soutien de l'Egypte aux réfugiés syriens, ce qui place le pays sur un pied d'égalité avec les cinq principaux pays d'accueil, bien qu'il n'existe pas de frontières directes liant les territoires égyptiens avec la Syrie, y compris les décrets présidentiels stipulant un traitement égal des réfugiés syriens avec les citoyens égyptiens pour bénéficier des services de santé et du soutien financier pendant les différents stages de l'éducation et des autres services dont profitent les ressortissants syriens en Egypte sans discrimination avec les citoyens égyptiens.


Enfin, Abou Zeid a noté que l'importance de la tenue de la conférence réside dans la nécessité croissante de combler le déficit de financement existant pour fournir les besoins de base en services de santé, d'éducation, le logement et l'emploi aux réfugiés syriens dans les pays d'accueil, et des déplacés à l'intérieur des territoires syriens.


Il a ajouté que l'on doit également mentionner l'importance de la date de la tenue de la conférence, qui coïncide avec le lancement des pourparlers politiques syriens à Genève, ce qui réaffirme la haute priorité de la crise syrienne sur l'agenda international actuellement, et la nécessité urgente de traiter les conséquences humanitaires de la crise sans perdre davantage de temps.


Haut