Services consulaires

Go
Nouvelles :
  • Il n'y a pas de données disponibles
  • Il n'y a pas de données disponibles
Maison > Services Consulaires > Informations Consulaires > Détails de nouvelles

Détails de nouvelles

Ambassadeur Mohamed Abdel Hakam: l'Arabie Saoudite libère les cinq bateaux de pèche Egyptiens


11/05/2010 
Le  11 mai 2010…
 
En réponse aux efforts Egyptiens et aux contacts de l'Ambassade d'Egypte au Riyad, les Autorités Saoudiennes ont décidé, le 10 mai, de libérer les cinq bateaux de pèche et leurs équipages qui ont été arrêtés et détenus après avoir accédé illégalement aux eaux régionales Saoudiennes.
 
L'Assistant du Ministre des Affaires Etrangères pour les affaires consulaires et les Egyptiens à l'étranger, Ambassadeur Mohamed Abdel Hakam a dit: "les bateaux Egyptiens auront le droit de partir dans les prochaines quelques heures,  exprimant son estime pour le Gouverneur de la région de Jizan, Prince Mohamed Bin Nasser Bin Abdel Aziz, qui a donné ses directives de fournir les bateaux d'aliments et de carburant.
 
Dans la même optique, le Ministère des Affaires Etrangères a affirmé, lors d'une réunion, tenue le 10 mai, avec les Ambassadeurs Européens accrédités, la nécessité de ne pas  compliquer  les procédures requises pour la délivrance d'un visa d'entrée aux Egyptiens à leurs pays et de les traiter convenablement.
 
L'Assistant du Ministre des Affaires Etrangères pour les affaires Européennes, Ambassadeur Sanad Loza a signalé: "Les plaintes des Egyptiens des difficultés auxquelles ils font face lors de leur demande d'obtenir un visa d'entrée à certains pays Européens jouissent d'un grand intérêt de la part du Ministère des Affaires Etrangères et de l'opinion publique.  Il a ajouté  que les Ambassadeurs ont affirmé qu'ils considèrent l'application d'un nouveau système pour la délivrance de visas".
 
Il a indiqué que le Ministère des Affaires Etrangères représenté par le département Européen, consulaire et de protocole,  traite avec cette question avec le maximum de sérieux.
Il a clarifié que les plaintes ne se limitent pas aux pays Européens, et que  des citoyens avaient présenté des plaintes à cause des difficultés  aux Ambassades de pays Arabes et Africains.
 
Il a ajouté: "En dépit de la multiplicité des plaintes, la situation n'est pas grave et il ya certaines Ambassades qui ont préparé une liste des investisseurs afin de faciliter leur entrée."